On Est Pas Des Anges a reçu un nombre important de messages dans lesquels des internautes nous posaient des questions concernant les sites que nous présentons. Beaucoup de gens n’ont pas assez confiance pour se payer un abonnement sur un site, qui pourtant les attire, en utilisant leur numéro de carte de crédit. Le fait que nous présentions presque exclusivement des sites en langue anglaise n’aide pas, semble-t-il…

Je vais donc essayer ici de les rassurer en leur expliquant que s’abonner à un site pour adulte (au moins pour les sites connus et de qualité dont nous parlons…) ne vous fait pas cotoyer les bas-fonds pleins de voleurs du net, et que c’est aussi sûr que de se commander un DVD sur Amazon ou la Fnac…

********** 

A qui a-t-on à faire ?

Les sites auxquels vous vous abonnez ne gèrent en général pas eux-mêmes les procédures de paiement de leurs abonnements. Celles-ci sont effectuées via des opérateurs spécialisés dans ce type d’opération. Ce sont de grandes sociétés (on peut citer CCBill, GMBill, etc.) parfaitement fiables.

Comment ça se passe ?

Une fois que vous craquez pour un site vous cliquez sur join (« joindre ») ou become a member (« devenir membre »), ou un autre bouton du style, pour vous retrouver sur une page formulaire à remplir. On vous y demande, en général, vos noms et coordonnées. Vous y choisissez (parfois ils vous sont donnés d’office…) le nom d’utilisateur et le mot de passe avec lesquels vous accéderez plus tard à la partie « abonnés » du site. Et à la fin vous devez indiquer votre type de carte de crédit (Visa, American Express…), ses numéros (y compris le « ccv number »), sa date d’expiration, et le nom du porteur.

Une fois le formulaire bien rempli, vous validez.

Si vous avez fait des erreurs vous restez sur le formulaire. Si tout a bien été fait, vos données, sécurisées, sont envoyées informatiquement au processeur de transaction, puis à votre banque qui autorise le paiement (si les fonds sont disponibles et si vous n’excédez pas votre plafond de dépense naturellement). Au bout de quelques secondes apparaît alors un écran de bienvenue vous signifiant que vous pouvez accéder au site.

Simultanément, vous recevez un courriel « reçu », à garder, avec le récapitulatif et les numéros de transaction.

– Sachez que vous n’êtes débités qu’une fois que le formulaire a bien été rempli et que vous avez le message de transaction réussie. Si vous validez un formulaire en ayant fait des erreurs dedans (champs mal completés ou oubliés) il n’y a pas de débit.

Remplissez bien votre adresse courriel.

first name c’est prénom et last name nom de famille. Dans state il faut en général choisir outside US/Canada ou none. Dans province, même si on n’utilise pas les provinces dans une adresse postale en France, vous mettez Ile de France, Normandie, etc.

– Cliquez une seule fois sur le bouton de validation d’une transaction. Si rien ne se passe ou s’il y a un problème (ce qui est très rare…) attendez quelques minutes avant un nouvel essai. Et n’hésitez pas à vérifier un éventuel débit multiple. Le cas échéant, contactez le site concerné ou l’opérateur.

Bien comprendre à quoi on s’abonne…

Lorsque vous remplissez un formulaire, sélectionnez bien l’abonnement que vous souhaitez parmi ceux proposés (des fois il n’y en a qu’une…). C’est très clair et très simple : il y a des durés d’abonnement correspondant à des prix (1 mois 25$, 2 mois 45$, etc…) ainsi que la mention recurring.

Recurring signifie qu’arrivé au terme de votre duré d’abonnement, celui-ci se renouvellera automatiquement. Sauf évidemment si vous annulez ce renouvellement.

– Par contre, il y a des terms and conditions à connaître. Par exemple, si vous joignez un site mais que celui-ci ne vous plaît pas, vous n’obtiendrez pas d’annulation et de remboursement. L’usage veut qu’un abonnement souscrit est définitif. Soyez donc sûrs que d’après le guest tour ou les samples (échantillons) mis à votre disposition, le contenu vous plaira.

– Les grands sites gardent leurs bases de données client pour eux. Jamais l’un d’eux ne donnera votre adresse courriel à des « spammeurs », sous peine de se faire détruire leur réputation en quelques jours.

– Sur votre relevé de banque il n’y aura pas écrit « abonnement à les plus belles filles du net – 30$ » mais juste, par exemple, « CCBill, transac n°xxxxxxx ». C’est donc très discret.

Stopper un abonnement récurrent…

Une fois que vous êtes abonné, il y a toujours dans la zone « membres » une page dédiée à votre compte qui vous explique notamment comment annuler le renouvellement de votre abonnement. En général c’est un lien qui va directement sur le site de l’opérateur « financier » de la transaction (CCBill, GMBill, etc…).

Pour procéder à l’annulation vous vous rendez sur la page indiquée, vous vous identifiez (avec votre adresse email, votre numéro de carte de crédit, l’identifiant de votre transaction disponible sur le courriel « reçu » de votre abonnement…), et en un ou deux clics vous annulez le renouvellement. Vous continuez alors d’accéder au site normallement, et ce jusqu’au terme de votre période d’abonnement en cours.

Vous avez aussi, en général, le lien de l’endroit où procéder à cette annulation directement sur le courriel « reçu » qui vous a été envoyé au moment de votre abonnement.

ATTENTION : Certains abonnements mettent du temps à être annulés. Ne procéder pas à des annulations au dernier moment, sans quoi vous risquez de repartir pour une période d’abonnement (et d’un paiement) non voulue. Parfois l’annulation est prise en compte instantannément, parfois il faut prévoir quelques heures, parfois un ou deux jours. tenez-en compte !

Les offres d’essai

Certains sites proposent des offres d’essai, en anglais trial offer. Ces offres vous permettent d’essayer le site en en devenant membre juste quelques jours pour 3, 5 ou 10$. Sachez bien que ces « minis abonnements » se transforment automatiquement à leur terme en abonnements normaux. Faites donc bien attention, si tel est votre souhait, de vous désabonner à temps… 

Expérience personnelle…

N’étant pas un ange, je me suis abonné à de nombreux sites pour adultes sans jamais aucun problème. Et si vous êtes un minimum attentifs lorsque vous remplissez un formulaire d’abonnement, vous n’en aurez pas non plus.

A une occasion, j’ai eu un débit multiple parce que je m’étais énervé sur le bouton de validation d’une transaction. Après avoir contacté le site (aux USA) et leur avoir faxé mon relevé de banque, j’ai été remboursé illico.

Et encore, cela s’est passé il y a longtemps. Maintenant les connections et les systèmes sont meilleurs, ce type de problème est très rare.

Au contraire, je remarque que le « service client » des sites pour adulte sont très bons. En général vous aurez une réponse rapide à toute demande si vous avez un problème.

Par ailleurs, malgré ce qu’on entend parfois (mais de moins en moins…) sur les problèmes de détournement de cartes de crédit sur internet, le commerce en ligne est sûr. Dans le doute vous pouvez vous protéger d’éventuels désagréments grâce à une assurance internet auprès de votre banque.

Je viens de vous parler de mon expérience, qui concerne principalement des gros sites connus et reconnus pour adultes. Idem pour les opérateurs rencontrés.

Il existe sûrement des établissements qui donnent moins confiance.

Il existe aussi des moyens de paiement différents. En France, on a souvent des offres où il faut passer par des numéros de téléphones surtaxés, des liveshows où on paye au temps, etc… Je ne connais pas tout ça.

Une chose à retenir, on ne vous parlera, sur On Est Pas Des Anges, que de sites dans lesquels, de ce que l’on sait, on peut se rendre en totale confiance.
[hr][google_plusone size= »tall » language= »French » float= »left »][fbshare type= »button » float= »right »][hr]

Modifié le [post_moddate] par [post_author_link]